AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Mer 2 Déc - 12:50

    Le shopping, un mot qui résonnait vraiment d’une façon splendide à mes douces oreilles. J’étais une fan inconditionnelle de shopping et cela ne changerait certainement jamais. J’étais tranquillement installée sur ma terrasse, le soleil caressant agréablement mon visage angélique. C’était une journée vraiment magnifique et sans cours d’ailleurs. En effet, le temps radieux nous empêchait de nous montrer aux yeux des humains. Mon frère ainé tournait comme un lion en cage dans le jardin et je m’amusais à l’observer d’ailleurs. Il me lançait souvent des regards interrogateurs dont je connaissais parfaitement la signification. Je lui répondais généralement négativement. J’avais été embauchée pour surveiller ma meilleure amie et accessoirement la fiancée d’Edward pendant le temps qu’il ne pouvait pas passer avec elle en cette magnifique journée. Une idée me vint alors à l’esprit et mon petit sourire en coin vint illuminer mon doux visage. Je posai le livre que je tenais entre les mains et me dirigeai vers le bord de mon balcon, et j’interpelai mon frère qui leva son regard ambré vers moi, lisant parfaitement mes idées diaboliques dans mon esprit. Cependant, je ne voulais pas lui laisser le plaisir de me répondre sans que le lui ait demandé ce que j’avais en tête. Je le vit froncer les sourcils et j’en profitai pour prendre la parole.

    « Dis Ed, je suis une sorte de baby-sitter pour Bella non ?! Même lorsque je pourrais profiter de temps libre, je garde un œil sur elle. Je pense que je pourrais être un petit peu dédommagée non ?! »

    Je vis mon frère lever les yeux au ciel, il venait de comprendre pleinement la portée de mon idée. En effet, la folle de boutiques que j’étais avait déjà claqué son budget vêtement et je n’en avais pas encore assez. Non pas que nous manquions d’argent, loin de là mais Carlisle et Esmé avaient décidé de me tenir un peu la bride pour éviter que je dépense des fortunes astronomiques en shopping. Je l’avais un tout petit peu mauvaise et puis, j’avais vu un superbe ensemble dans une vitrine de grand couturier à Seattle et j’y tenais absolument. Je vis le regard amusé d’Edward se poser un instant sur moi avant qu’il ne pousse un long soupir résigné et se décide à sortir sa carte gold de la poche arrière de son jeans. Je sautai alors le rejoindre, lui assurant que Bella allait toujours très bien avant d’attraper la carte de crédit au vol. Je lui adressai un sourire rayonnant.

    « Merci grand frère chéri. Voudrais-tu que je te ramène quelque chose ?! Ou alors un petit cadeau pour Bella ?! De la lingerie par exemple… »

    Je lui adressai un sourire rayonnant tandis qu’il marmonnait entre ses dents des choses pas très belles à divulguer et donc, je m’en passerai. Je savais de toute façon ce que voulait ou plutôt ce qu’imaginait Ed pour sa fiancée. Ce qui était certain, c’était que j’étais bloquée jusqu’à 15h au moins, jusqu’au moment où Bella serait rentrée chez elle. Je remontai alors sur mon balcon où je repris ma lecture. Harry Potter était certainement un de mes ouvrages favoris, je trouvais l’écriture de ces romans vraiment exceptionnelle. J’étais d’ailleurs en plein dans mon délire à tel point que je n’entendis pas ma sœur qui venait me rejoindre sur le balcon.

    « Les mangemorts sont vraiment les meilleurs ! »

    Dans mon éclat de rire, je sentis une présence juste derrière moi et une odeur que je connaissais on ne peut mieux arriva à mes narines. Un large sourire aux lèvres, je me retournai vers Rosalie Hale, ma sœur et l’épouse de mon frère Emmett. Elle m’observait d’un drôle d’air, me prenant certainement pour une folle comme s’était généralement le cas.

    « Bonjour Rose, je lisais Harry Potter, ne fais pas cette tête là et prend un siège près de moi. Dis, est-ce que ça te dirait une petite virée shopping à Seattle vers 16h00 – 16h30 ?! Le temps va rapidement changé et nous pourrons sortir dans ces eaux là. Et oui, j’ai la carte gold d’Edward …. »

    J’avais prononcé cette dernière phrase sur le ton de la confidence en sachant très bien que notre frère ainé était parfaitement capable de m’entendre et s’il en avait été incapable, il aurait très certainement pu lire distinctement dans mes pensées. J’adorais le mettre en rogne et il participait pleinement à mon jeu dès qu’il le pouvait. Je tournai alors mon regard doré et interrogateur vers ma sœur qui semblait songeuse tout à coup et pourtant, je la connaissais depuis tellement longtemps que je savais qu’il lui serait très difficile de résister à l’envie frénétique de faire chauffer notre compte en banque et surtout celui d’Edward à vrai dire …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Mer 2 Déc - 16:56

    Ce matin là, quand Rosalie avait ouvert les rideaux de sa chambre, un rayon de soleil brulant et brillant l'aveugla. C'était rare de voir de si belles journées à Forks... Mais pour les Cullen, cela voulait aussi dire rester toute la journée cachée à la maison, du moins de ne pas se montrer à la vue des humains qui y vivaient. La jeune femme soupira d'agacement tandis qu'Emmett qui sortait enfin du lit vint se glisser derrière elle pour la prendre dans ses bras. Un petit sourire apparut d'ailleurs sur ses lèvres parfaites. C'était bien le seul d'ailleurs, à savoir la faire sourire et à savoir comment la calmer de la sorte. Se laissant aller contre lui, elle ferma les yeux un moment en pensant que sans lui, elle ne serait rien du tout. Que si elle ne l'avait pas, elle ne serait pas aussi bien qu'elle l'était depuis un moment déjà...
    Mais si il y avait bien une chose que Rosalie détestait par dessus tout, c'était de rester enfermée dans la maison toute la journée. Bien entendu, remonter dans le lit avec Emmett ne lui aurait pas posé de problèmes, lit dans lequel d'ailleurs, ils n'avaient jamais dormit comme l'entendait les humains... Mais elle savait très bien qu'Esmée n'approuverait pas ce comportement et qu'elle ne pourrait pas être tranquille pour pleinement en profiter. La nuit s'était différent, chacun était occupé, Alice avec Jasper, Esmée et Carlisle, Edward et... cette espèce de sale petite garce d'humaine...
    Rien qu'en y pensant, Rosalie fit une grimace. Oui, il fallait voir le bon côté des choses. Aujourd'hui, elle ne verrait pas sa sale tête de petite fouineuse baragouineuse...
    Tout d'un coup de meilleure humeur, elle proposa à son cher et tendre d'aller chasser dans la forêt pendant la matinée. Cela ferait passer le temps, et puis ils allaient être seuls. Vraiment seuls et donc personne ne viendrait les déranger...

    Après avoir prévenu le reste de la famille, les deux tourtereaux partirent pour une matinée folle et haute en couleur. Le soleil avait fait sortir de leur cachette les plus beaux animaux, et Emmett s'amusa à courser un ours au plus grand désarroi de la belle blonde. Le voir près de ces immenses bêtes la mettait dans une angoisse folle, lui rappelant tellement d'horribles souvenirs, bien que l'issu en fut heureuse, puisqu'elle l'avait rencontrée... Si cela amusait grandement le beau brun, qui ironie du sort se vengeait en quelque sorte de ce qui lui était arrivé, à Rose, cela donnait des frissons si cela avait été possible. Mais à part quelques blagues un peu idiote du jeune homme, et oui, c'était Emmett tout de même, la matinée se passa merveilleusement bien, et se finit tout en beauté au bord de la rivière. L'après midi était déjà bien avancée quand Rosalie et Emmett rentrèrent à la villa, et Rose le chassa pour qu'elle puisse prendre une douche tranquillement. Elle ressemblait à une sauvage tout droit sortit de la forêt, ce qui la fit sourire, puisque en quelque sorte, c'était un peu le cas... Elle resta longtemps sous l'eau chaude, elle avait l'impression que la température de son corps était plus élevé de cette façon. Elle tournait la température au maximum et s'imprégnait de la douce chaleur. Même si cela au fond ne restait qu'une impression. Car au fond, elle était aussi froide que de la glace. Peut être même dans tout les sens du terme. Elle sentit un moment que la mélancolie allait la gagner, comme cela lui arrivait parfois, et dans ce cas, rien de mieux que d'aller à la rencontre de celle avec qui on ne pouvait jamais être triste tranquillement...

    Après s'être habillée en toute simplicité, un jean taille basse et un chemisier, les cheveux qu'elle venait de sécher descendant en cascade sur ses épaules, la jeune femme entra dans la chambre de sa sœur Alice sans même prendre la peine de frapper. Elle n'entendait aucun bruit, et ne sentait pas l'odeur de Jasper, elle en conclut donc qu'Alice était seule, bien que quelques instants auparavant, elle avait crut l'entendre parler. Elle aperçut tout de suite la menue petite vampirette aux cheveux bruns ébènes qu'elle cherchait. Elle était assise sur son balcon, un livre à la main. Et tout d'un coup, elle parla à voix haute en disant quelque chose d'incompréhensible. La jeune femme se rapprocha encore pour que sa soeur se rende compte de sa présence. Debout près d'elle, elle la toisait d'un oeil interrogateur. Qu'est ce que c'était un mangemort?... parfois Alice était vraiment étrange quand elle s'y mettait...
    Mais cette dernière lui signifia qu'il s'agissait d'un livre qu'elle lisait. Rose hocha la tête en signe d'approbation, mais ne lui demanda pas plus de détails. Elle préférait les livres classiques... Mais ce que lui proposa la jeune femme après lui donna déjà bien plus de raison de sourire, même si quelque chose l'intriguait...

    "Une petite virée shopping entre fille? c'est justement ce qu'il me fallait! Mais pourquoi attendre 16h alors qu'on pourrait y aller maintenant? Ne me dit pas que tu veux finir ce livre avant n'est ce pas? "

    Mais en jetant un oeil sur la carte gold de son frère Edward qu'Alice faisait jouer entre ses doigts, Rose comprit que ce n'était pas seulement parce que le soleil serait moins dense à cette heure là. Non. Ce qu'Alice attendait, c'était qu'Edward tournant en rond comme un lion en cage plus bas se calme. Et pour cela, il n'y avait qu'une solution... Une seule chose...
    Rosalie fit la grimace et prit une mine dégoûtée.

    "Alors il te paye pour jouer les voyeuses?... non mais vraiment! il croit quoi qu'elle va se faire tuer par un de ses camarades de classe? quoi que cette idiote en est capable j'en suis certaine... Oh alice comment tu peux accepter une chose pareille? comment tu peux accepter d'entrer dans son jeu de la sorte? c'est complètement ridicule! "

    Cette fois ci, Rosalie jetait des coups d'œils furieux à Edward et toisait Alice avec sévérité. Mais qu'est ce qu'ils avaient tous avec cette fille à la fin? cette Bella? c'était une humaine! une simple humaine! c'était tout bonnement ridicule... Qui plus est, elle mettait tout le clan en danger. Ce n'était pas un secret que Rose détestait cette fille, et elle ne le cachait pas, faisant tout ce qu'elle pouvait pour le lui signifier dès qu'elle le pouvait. Mais là, ça dépassait vraiment les bornes. Elle avait vécut 17 ans sans lui! elle n'avait rien eut... Alors ce n'était pas là qu'elle allait se faire dévorer par un ours... Cette idée fit finalement sourire Rosalie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Ven 4 Déc - 17:49

    Rose était entrée sans frapper dans ma chambre comme elle en avait l’habitude. Cela ne me gênait absolument pas le moins du monde, je n’avais rien à cacher à ma sœur qui me connaissait étonnamment bien en fin de compte. La belle blonde s’approcha de moi alors que j’étais plongée dans ma lecture et son odeur me parvint si bien que je me retournai inexorablement vers elle, un grand sourire aux lèvres. Je vis parfaitement son haussement de sourcil interrogateur qui me fit rire comme à chaque fois. Rose se prenait parfois tellement au sérieux … La petite lutine que j’étais ferma délicatement le livre qu’elle tenait en main avant de le déposer délicatement sur la petite table basse qui se trouvait juste à coté d’elle, se leva, la carte de crédit d’Edward entre ses fines mains. Je ne l’aurais laissé tomber pour rien au monde … Une méga virée shopping m’était offerte grâce à cette petite chose insignifiante que j’avais entre mes mains et que j’aurais aisément pu réduire en miette en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. J’étais un peu près au comble du bonheur en ce moment même, je dois l’avouer et je voulais en faire profiter ma sœur autant que moi. Ce n’était pas difficile de convaincre Rosalie de m’accompagner faire les boutiques étant donné qu’elle était presque aussi fan de shopping que je l’étais moi-même. Nous nous entendions toujours extrêmement bien sur les boutiques incontournables et surtout, elle était d’aussi bon conseil pour moi que je l’étais pour elle. C’est donc d’une façon légèrement joyeuse que je proposai à ma sœur de m’accompagner dans les boutiques après 16h, moment où le soleil serait disparut de Seattle et surtout où Bella serait en compagnie de mon frère ainé. Mon regard enjôleur se posa sur le visage angélique de la blondinette qui me faisait face.

    "Une petite virée shopping entre fille? C'est justement ce qu'il me fallait! Mais pourquoi attendre 16h alors qu'on pourrait y aller maintenant? Ne me dit pas que tu veux finir ce livre avant n'est ce pas? "

    La première partie de sa phrase me combla parfaitement. Je m’apprêtais à lui répondre en lui fournissant la raison pour laquelle on ne pouvait pas partir avant 16 heure mais je n’en eu aucunement besoin. Le regard ambré de ma sœur se pose sur la carte gold que je tenais en main. Rose savait que j’avais légèrement explosé mon budget vêtement ce mois-ci tout comme celui de Jasper et qu’il m’était donc impossible d’acheter quoi que ce soit avec ma propre carte. Ce que je vis alors se dessiner sur le joli minois de ma sœur ne me disait rien qui vaille. Rose venait de comprendre la raison pour laquelle je ne voulais pas partir avant 16 heures. Lorsqu’elle releva ses prunelles dorés vers moi, je les vis dur … Je savais très bien ce que pensait ma sœur de la petite amie d’Edward. D’une certaine façon, je comprenais son point de vue sur la situation et d’un autre coté, je n’arrivais pas à comprendre son acharnement continuel contre ma meilleure amie. Nous avions tous été humains et nous avions tous été transformé sans aucun souci. Je n’arrivais pas vraiment à voir pourquoi ma sœur s’opposait avec une telle véhémence à l’amour de notre frère qui était le seul à être resté sans véritable romance depuis plus d’un siècle. Le regard dégouté que me lança ma sœur me peina un court instant même si je savais qu’il n’était pas réel et qu’elle était tout simplement incapable de m’en vouloir pour ce que je faisais.

    "Alors il te paye pour jouer les voyeuses?... non mais vraiment! Il croit quoi qu'elle va se faire tuer par un de ses camarades de classe? Quoi que cette idiote en est capable j'en suis certaine... Oh Alice comment tu peux accepter une chose pareille? Comment tu peux accepter d'entrer dans son jeu de la sorte? C'est complètement ridicule! "

    J’adressai un large sourire à ma sœur avant de lui répondre du tac au tac …

    « Jouer les voyeuse … Non mais quel vilain mot Rose ! Je dirais plutôt que je joue les espionnes en fin de compte … Pas de risque qu’elle se fasse tuer mais tu connais notre frère, c’est un véritable stressé de la vie, impossible de lui faire entendre raison »

    Je poussai un léger soupir avant de reprendre, sous le regard noir d’Edward ….

    « J’accepte une chose pareille pour notre bien ma chérie … Enfin, pour le bien de notre garde-robe !!! Je sais que c’est complètement ridicule mais essaye de lui faire entendre raison … On verra bien si tu es plus douée que moi dans ce domaine Rose »

    Le temps passa rapidement et les deux jeunes femmes purent enfin quitter la villa. Rose n’était plus renfrognée, pensant certainement au bon moment qu’elles allaient passer ensemble. Arrivée devant l’armoire renfermant les clés de nos voitures, je failli céder à la tentation en prenant ma porche jaune mais je me ravisé au dernier moment, préférant prendre ma mini champagne au passage. Nous montâmes toutes les 2 dans la petite voiture et je démarrai en trombe, en profitant pour allumer la radio. Justement, le sujet qui passait était d’ailleurs totalement bidon et traitait des différentes classes chez les jeunes … L’animateur lança une phrase qui me fit immédiatement changer de station, révélant le niveau intellectuel déplorable de cette radio.

    « Non, non … Les noob et les geek c’est pas pareil ! »

    Etouffant un soupir d’ennuie, je changeais de chaine tombant sur quelque chose de plus intéressant …. Le trajet jusque Seattle fut rapide vu la vitesse à laquelle je roulais …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Lun 14 Déc - 18:35

Rosalie avait écouté sa sœur parler avec calme. Du moins en apparence, car à l'intérieur, une vrai tempête faisait rage. Elle se retenait de donner des claques à Alice, ou alors de sauter de se balcon pour aller se battre avec Edward. Encore mieux, elle pourrait se rendre à l'école et se débarrasser une bonne fois pour toute de cette fille... Mais elle du se résoudre à l'idée que finalement, elle n'avait pas vraiment envie d'une chose ou d'une autre, parce que si cela avait été le cas, si son choix avait été arrêté, Alice l'aurait tout de suite aperçut, et elle n'aurait pas manquer d'être choquée et de crier au scandale. Rose soupira et céda devant l'air d'Alice. Elle se demanda même si à force de fréquenter Jasper, elle n'avait pas finit par prendre un peu de ses dons et qu'elle ne jouait pas sur Rose afin de la calmer. Quoi qu'il en soit, elle du se résigner à laisser cela de côté. Elle avait raison. Ce n'était pas le moment de toute façon de se battre ou de se prendre la tête pour des choses aussi futiles si on pouvait dire. Elle se contenta donc de se taire et de faire la tête jusqu'à la voiture.

D'ailleurs, quand Rosalie prit place à l'intérieur de la voiture d'Alice, elle faisait toujours la tête et croisa les bras regardant par la fenêtre. Mais le rythme de la voiture, la radio qui débitait des âneries incessantes, et le regard perçant d'Alice eurent vite fait de lui délier la langue. D'ailleurs, il fallait avouer pour une fois que toute cette situation allait leur rapporter non? après tout ils avaient réussit à récupérer la carte d'Edward? Un petit sourire narquois apparut sur les lèvres de Rosalie. Elle allait s'en donner à coeur joie cette après midi. Elle et Alice aidant bien évidemment, elles allaient éclater le budget de leur frère. Voilà qui lui ferait une bonne jambe non mais! on ne jouait pas avec les nerfs de la belle blonde pour rien au monde. Son choix était fait, aujourd'hui, elle allait passer la plus belle après midi shopping de sa vie. D'ailleurs elle allait même refaire complètement sa garde robe. Ce qui lui fit penser qu'elle avait complètement oublié de prévenir Emmett avec tout ça... Elle devrait s'excuser ce soir... Des dessous dignes de ce nom serait de rigueur!
Elle regarda sa soeur qui conduisait tout en jouant toujours avec les boutons de la radio.

"Finalement, tu as raison. Le bien de notre garde robe passe avant tout! et je suis certaine qu'on va drôlement s'amuser. En tout cas, je compte bien profiter de cette carte pour faire des folies!"

Elle rit doucement, et resta néanmoins silencieuse durant tout le reste du trajet. Elle repensait à tout ces bouleversements dans sa vie, et aurait voulut que tout cela ne se produise pas. Tout simplement parce qu'elle se ressassait de mauvais souvenirs et que cela la rendait malheureuse et anxieuse. Elle espérait qu'Alice conduise encore plus vite afin d'arriver en ville et de dévaliser les plus grands et les plus couteuses boutiques qu'il y avait. Mais Alice n'était pas du genre à traîner, et en moins de temps que Rose l'espérait, ils arrivèrent dans une ville moderne. De classe moyenne, mais assez jolie. Elle se hâta donc de sortir de la voiture, se regarda dans une glace pour se refaire une beauté, puis elle fit un clin d'oeil à sa petite soeur chérie.

"Il y a quelque chose que j'ai envie d'aller acheter en premier. Disons quelque chose de personnel... Un petit cadeau pour Emmett. Tu me passes la carte? je reviens tout de suite attends moi là!"

Et Rosalie n'attendit pas que sa soeur lui donne ce qu'elle demandait, elle lui chaparda les la carte et courut vers une des boutiques de lingerie fine qu'elle préférait le plus. Ils y vendaient des ensemble des plus originaux, et elle était certaine de trouver son bonheur. Après quelques minutes d'hésitation, elle avait flashé sur deux magnifiques déshabillés chic et sexy. Et avait du mal à choisir entre les deux. Puis souriant à la vendeuse aux petits soins pour elle, évidemment, il était rare que des clients achetaient des articles aussi cher, elle lui tendit la carte d'Edward avec un immense sourire aux lèvres.

"Je vais prendre les deux finalement!"

Le regard de la vendeuse s'illumina, elle allait certainement avoir une bonne commission ce mois-ci. Rose attrapa ses achats, la remercia, et rangea la carte dans sa poche, la tapotant avec plaisir. Voilà la première étape. Maintenant elle allait devoir retrouver Alice. Bien entendu, elle se doutait bien que la jeune femme devait savoir ce qu'elle était allé faire, mais Rose avait toujours choisit ce genre de choses seules. Elle et Emmett avait une vie privée qui ne regardait qu'eux, et les autres membres de la famille le comprenait aisément.
Elle retrouva donc la jeune brunette là ou il avait été convenu, et lui montra ses achats, du moins le sac qui les renfermaient avec fierté.

"C'est bon pour moi! alors maintenant, où est ce qu'on peut aller pour ton petit plaisir ma belle?"

Et voilà, c'était partit pour la folie by Alice and Rosalie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Jeu 17 Déc - 13:02

    Je voyais distinctement l’expression du visage angélique de ma sœur passer de la réprobation à une émotion beaucoup plus douce et qui me plaisais encore plus. Elle avait bel et bine oublié ses rancœurs envers ma meilleure amie et surtout envers l’obsession qu’elle représentait pour notre frère. Certes, nous aimions vraiment énormément Edward même s’il avait parfois des exigences un peu exubérantes vis-à-vis de l’humaine qui était sa dulcinée. Je l’observai un moment sans rien dire, bien consciente que notre frère, toujours posté en bas de mon balcon lisait les pensées de la belle blonde comme dans un livre ouvert. Nous savions lui et moi l’aversion qu’avait Rose pour Bella, sa répulsion lorsqu’on évoquait un peu trop souvent sa transformation à venir. Rosalie n’arrivait tout simplement pas à comprendre comment ma meilleure amie pouvait avoir une telle envie de renoncer à sa vie humaine alors qu’elle regrettait plus que tout sa transformation. Bien sur, ma sœur ne se plaignait que très rarement de sa condition, elle nous aimait tous énormément, avait trouvé l’amour complet et éternel en Emmett et pourtant, je pouvais lire le désir dans les yeux dorés de ma sœur lorsqu’elle posait ses prunelles sur un nouveau-né. Soit, le fait d’avoir la carte gold d’Edward entre les mains me donna l’idée de prendre Rose par les sentiments en évoquant l’importance primordiale de notre garde-robe. Elle était aussi fan de shopping et fervente admiratrice des grands couturiers que moi … Enfin, pas tout à fait mais elle en était assez proche quand même. J’étais certes la pire fashion addict de la famille. Je devais d’ailleurs avoir un problème psychologique avec les vêtements en fin de compte. J’en étais là de mes pensées assez bizarroïdes lorsque ma sœur reprit la parole. Son regard s’était considérablement adouci et je savais que j’avais facilement obtenu gain de cause à ses yeux.

    "Finalement, tu as raison. Le bien de notre garde robe passe avant tout! Et je suis certaine qu'on va drôlement s'amuser. En tout cas, je compte bien profiter de cette carte pour faire des folies!"

    Mon Dieu, ce qu’il était facile pour la petite lutine que j’étais d’embobiner mon petit monde. J’étais décidément trop forte à ce petit jeu, c’en était tout simplement injuste pour le reste de ma famille et pourtant, je ne ressentais absolument aucun scrupule à en user et surtout à en abuser pour obtenir ce que je désirais par la manière douce. Comme me le disait souvent Jasper, j’étais tout simplement irrésistible. Il en faisait d’ailleurs souvent les frais pour son plus grand bonheur (Ben quoi ?! C’est lui qui me l’a dit hein !). J’adressai un sourire éblouissant à Rose, il nous était totalement inutile de discuter, nous nous comprenions parfaitement sur ce coup là. C’est d’ailleurs entre 2 éclats de rire que nous descendîmes dans le salon sous le regard amusé de notre mère et que je pris la clé de ma mini Champagne. Bien entendu, j’aurais aisément pu prendre un autre de mes véhicules, notamment ma porche jaune canari que j’aimais plus que tout mais je trouvais qu’elle faisait décidemment trop … ostentatoire pour l’endroit où nous avions prévu de nous rendre. Nous montâmes ensemble dans la voiture et je démarrai au quart de tour. Notre voyage fut silencieux. Le fait d’être immortel nous avait apprit à ne pas avoir absolument besoin de combler les silences qui s’installaient parfois entre nous. Je voyais également que ma sœur était pensive et je ne voulais surtout pas la déranger dans ses réflexions. Nous arrivâmes rapidement à Seattle. Je garai la voiture sans aucune difficulté en ville. Je sorti de la voiture, suivie de très prêt par Rose d’ailleurs. Elle me lança un regard qui en disait long avant de prendre la parole. Bien entendu, je savais ce que la belle blonde allait faire et surtout ce qu’elle s’apprêtait à aller acheter. Rose devait également bien s’en douter, je n’étais quand même pas extra-lucide pour rien en fin de compte !

    "Il y a quelque chose que j'ai envie d'aller acheter en premier. Disons quelque chose de personnel... Un petit cadeau pour Emmett. Tu me passes la carte? je reviens tout de suite attends moi là!"

    Rose n’attendit même pas que je lui donne la carte, elle me l’enleva littéralement des mains avant de courir vers une boutique de lingerie fine chic et chère. Un petit sourire ne pu s’empêcher de s’inscrire sur mes lèvres, j’imaginais déjà le visage beat de mon nounours de frère devant les déshabillés qu’allait choisir ma blondinette préférée. Bien entendu, je n’avais aucunement insisté pour accompagner ma sœur dans cette boutique, je savais qu’elle aimait choisir ce genre de chose seule et je la laissais se bercer d’illusion. Elle choisissait seule, certes, mais je savais toujours ce qu’elle choisissait néanmoins, qu’elle s’en doute ou non d’ailleurs. Je ne pouvais pas m’en empêcher. Je m’’appuyai quelques instants sur ma voiture, attendant patiemment que ma sœur ait fini son choix. D’ailleurs, je venais de la voir se rendre à la caisse. Finalement, Rose finit par sortir et se diriger vers moi, un large sourire illuminant son doux visage. Elle avait l’air très fière d’elle et il y avait bel et bien de quoi ! Elle s’approcha de moi, son petit sac à la main qu’elle ne se gêna pas pour tapoter sous mes yeux. Un petit sourire naquit sur mes lèvres, on aurait vraiment dit une enfant un jour de Noël. Elle s’adressa de nouveau à moi.

    "C'est bon pour moi! alors maintenant, où est ce qu'on peut aller pour ton petit plaisir ma belle?"

    « Est-ce si dur à deviner ?? Je crois que toutes les boutiques de luxe de cette jolie petite rue devraient faire l’affaire tu ne trouves pas ?! Je crois qu’on peut commencer par … hum … disons … Roh, c’est vraiment trop dur de choisir entre toutes ces magnifiques boutiques !!! Allez, disons, Chanel. »


    J’éclatai alors de rire devant mon indécision. Je savais que je trouverais mon bonheur dans toutes les boutiques présentes dans cette rue, c’était d’autant plus difficile de choisir par laquelle commencer. Et oui, Rose et moi étions bel et bien parties pour une séance intensive de shopping … La machine était lancée … Attention, So dangerous girl’s are in the place !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Dim 27 Déc - 9:05

Rosalie remarqua tout de suite ce petit air qui trônait sur le visage de sa petite soeur chérie quand elle arriva avec son sac dans les mains. Évidemment, elle s'en doutait déjà, et cela ne lui fit pas grand chose. Qu'Alice le sache par un autre procédé ne lui était pas désagréable. Elle voulait juste CHOISIR seule. Il fallait avouer que quand Alice était lancée, il était difficile de l'arrêter, et si Rose l'avait amené avec elle, elles y seraient encore à l'heure qu'il est. Mais elle savait aussi que sa sœur serait discrète, et qu'elle n'irait pas ébruiter son petit achat sur tout les toits. Elle se demanda un instant, comment Edward pouvait bien réagir quand il captait se genre de pensées. Cela devait être éprouvant pour lui le pauvre... Surtout quand cela venait de la tête d'Emmett. C'est peut être pour cela que le matin parfois il le fuyait? Mais Rose n'eut pas plus de temps de s'apitoyer sur son sort, car déjà Alice avait choisit sa première victime. Enfin boutique. Car la victime serait vraisemblablement la carte dorée que Rosalie tenait encore dans sa main. Et pour se motiver encore plus à tout liquider, elle se dit qu'au moins il ne pourrait plus acheter de cadeau à sa peste d'humaine avant un petit moment.

"Alors va pour Chanel darling!"


Un petit rictus sur le coin des lèvres, Rose suivit Alice qui sautillait à droite à gauche devant chaque vitrine, jusqu'à arriver à la fameuse boutique qui se démarquait un peu des autres de part son enseigne et son design. C'était une jeune boutique, qui faisait baver d'envie toutes les jeunes femmes de Seattle, mais seules quelques privilégiées osaient à y mettre les pieds. Il fallait avouer que les prix ici étaient exorbitant, enfin pour le commun des mortels. Rose elle quand elle était allé à Paris pour sa lune de miel, avait vu bien pire, et avait vu bien mieux. Mais ici, c'était la crème de la crème, et il fallait avouer que si on avait l'oeil, le bon, on pouvait dénicher des petites merveilles. Rose observa Alice du coin de l'oeil qui entra dans la boutique comme hypnotisée, elle avait plus l'air de flotter dans les airs que de marcher, et la voir virevolter de cette façon faisait penser à Rosalie, et à juste titre, qu'elle allait avoir de la concurrence. Si elle ne se dépêchait pas, Alice allait mettre la main sur les plus jolies choses de la boutique, et il n'y aurait plus rien pour elle.

Rosalie se dirigea donc immédiatement vers le fond de la boutique, où se trouvait les robes de cocktails, avec tout les accessoires assorties. C'était de loin ce qui avait de plus cher. Elle aperçut tout de suite une paire d'escarpin noir brodé de dentelles qui lui irait à ravir. Elle les attrapa, et sut même sans les essayer qu'elle lui irait à ravir. Elle fit signe à une vendeuse de venir, cette dernière heureuse qu'il y ait enfin des clients accourut. Mais son sourire s'effacerait bien vite quand elle verrait la masse de travail qu'elle aurait avec sa nouvelle cliente. Et sa collègue n'était pas mieux lotie. Au contraire, quand Alice en aurait finit avec elle, elle n'aura plus jamais envie de la revoir c'était certain. Riant silencieusement, elle donna les chaussures choisies à la jeune femme qui l'avait rejointe et la suivait à présent partout docilement, avant de se diriger vers les robes. Elle en sélectionna une très belle, simple, une robe noire à col montant beige, qui lui arrivait juste au dessus des genoux. Ce serait une merveille avec les chaussures. Elle regarda le prix: 350 $. C'était très raisonnable. Les chaussures elles, devaient donner dans les 400, voir 500 $. C'était un bon début!

Pour accompagner la robe, elle choisit un ensemble, collier, boucle d'oreille et bracelet en argent qui faisait très chic, et des lunettes de soleil qui avait l'air d'avoir été saupoudré de feuilles d'or. Elle continua à tourbillonner dans le magasin, jusqu'à arriver près d'Alice qui avait l'air très concentrée à choisir un haut. Elle s'approcha d'elle, avec un jean moulant, brodé main, et lui donna un petit cou d'épaule.

"Alors ces achats ça avance? moi j'ai un peu de mal à trouver un haut qui aille avec ce jean! t'en penses quoi? tu pourrais me donner un coup de main? "

Rose savait qu'Alice adorait faire la styliste, elle aimait habiller les autres, leur donner des conseils, leur faire porter ce qui avait de plus précieux et de plus grandiose. Alors Rose lui faisait totalement confiance pour trouver ce qui irait de façon parfaite avec ce nouveau jean qui lui allait à ravir, faisant ressortir ses formes avec grâce. Bizarrement, quand Rose revenait de shopping ce n'était pas elle la plus heureuse, mais Emmett, et elle sourit, commençant à comprendre pourquoi... Tout cela finalement, c'était un peu pour lui aussi non? Quoi qu'il en soit, Rose montra la pantalon à sa soeur, qui tel un docteur l'examina avec minutie. La verdict ne tarderai pas à tomber...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Dim 3 Jan - 22:14

    Ca y était, ma folie acheteuse était belle et bien lancée. Edward ne devait certainement pas se douter de la bêtise qu’il venait de faire en me confiant sa carte bleue et encore moins lorsque j’étais avec ma sœur. En effet, Rosalie était presque aussi redoutable que moi de ce point de vue là. Bien entendu, je restais toujours la référence de toute la famille du point de vue de la mode mais Rose ne me suivait pas de très loin dans ce domaine. C’était une des raisons pour lesquelles j’adorais tellement faire du shopping en compagnie de la jolie blonde. Nous étions assez souvent complémentaires et Rose était toujours de très bon conseil. C’est ainsi qu’elle revint vers moi après avoir été acheté des sous-vêtements qui plairaient sans aucun doute à mon nounours de frère. J’imaginais déjà parfaitement bien le sourire béat d’Emmett lorsqu’il découvrirait ma sœur dans ses nouvelles tenues affriolantes. Un sourire amusé s’installa sur mes lèvres alors que Rose me demandait où je désirais me rendre à présent. Après quelques secondes de réflexion, je décidai que ma première victime serait tout simplement Chanel, une de mes boutiques préférées. Rose et moi pénétrâmes dans la boutique qui était bien évidemment vide. Il était quand même assez rare que des personnes vivant continuellement dans une telle ville soient assez aisé pour s’offrir des vêtements d’un tel luxe. Deux vendeuses étaient présentent derrière le comptoir et se levèrent lorsque nous pénétrâmes dans la boutique, le sourire aux lèvres. J’avais vraiment la tête d’une acheteuse compulsive et pourtant, je ne prenais pas tout ce qui me tombait sous la main. Ce n’était d’ailleurs pas la plus belle boutique dans laquelle j’étais entrée. J’avais eu la grande chance d’en voir de vraiment plus belles en parcourant toutes les capitales de la mode telles que Paris, Londres ou encore Milan et pourtant, je n’avais pas pu me permettre de me rendre aussi loin bien que l’envie fut là. Edward ne supportait pas que je quitte trop longtemps Forks et que je laisse ma meilleure amie et accessoirement sa fiancée sans surveillance d’aucune sorte.

    Je ne fis pas part de mon sentiment à ma sœur, sachant pertinemment bien qu’elle réprouverait à 100% mon attitude surprotectrice envers la jeune humaine qu’elle avait beaucoup de mal à supporter. Savoir que de devoir rester à proximité de Bella ne me donnait pas entière satisfaction l’énerverait plus que nécessaire et je désirais avant tout profiter de cette sortie avec ma sœur pour vivre ces moments privilégiés auxquels nous tenions tant toutes les deux. C’est ainsi que ma bonne humeur me revint et que je commençai à parcourir la boutique, me séparant de ma sœur sans pour autant en être bien loin. Alors qu’une des vendeuses rejoignait Rosalie, la seconde s’avança vers moi. Mon Dieu, elle ne savait pas ce qu’elle venait de faire cette pauvre jeune demoiselle. Cependant, je lui adressai un large sourire, histoire de la mettre un peu à l’aise. Je parcourus le rayon robe se soirée ultra chic et chère du magasin où je réussi à trouver une petite merveille. Une robe en satin d’un rouge profond, dos nus et traine à l’arrière. Elle était tout simplement sublime. Je ne me souciai guère du prix mais je vis au regard halluciné de la vendeuse que je venais de choisir un modèle particulièrement onéreux. Je trouvai d’ailleurs un peu plus loin des escarpins en satin du même rouge profond et j’en tombai immédiatement amoureuse. Je ne m’intéressai aucunement aux bijoux, je préférais de loin les bijoutiers français … Je continuai alors mon tour de la petite boutique, dénichant au passage un magnifique jeans taille basse incrusté de perles noires de Tahiti auquel j’associai un superbe petit haut en perles noires également. Je les ajoutai à la robe et aux escarpins sous le regard de plus en plus halluciné de ma vendeuse personnelle. Je continuai mon petit tour, trouvant un petit tailleur jupe dans les tons rose ancien qui était tout simplement magnifique, juste à coté, je trouvai un immense chapeau assortit ainsi qu’une paire de bottes assorties.

    Sans l’ombre d’une hésitation, j’ajoutai le tout à ma pile de vêtements. La petite lutine que j’étais continua alors à parcourir la petite boutique jusqu’à arriver devant un étalage entier de haut. Mes yeux brillaient aussi bien de malice que qu’excitation. J’observai plusieurs hauts, incapable de vraiment me décider. J’en tenais plusieurs entre les mains et je les observai dans leur ensemble. C’est alors que ma sœur arriva à mes cotés et me donna un gentil coup d’épaule. Je levai mon regard ambré vers elle, et oui, Rose est bel et bien plus grande que moi, un petit sourire sur les lèvres. La belle blonde tenait un magnifique jeans brodé main entre ses doigts.


    "Alors ces achats ça avance? Moi j'ai un peu de mal à trouver un haut qui aille avec ce jean! T'en pense quoi? Tu pourrais me donner un coup de main? "

    « J’avoue que les achats avancent bien. Ma vendeuse fait des yeux ahuris à chaque fois que je pose mes tenues dans ses mains … A croire qu’elles ne voient pas souvent des clientes de notre trempe dans le coin. »

    J’éclatai de mon doux rire cristallin. Je savais que les vendeuses qui se trouvaient à une distance respectable de nous ne pouvaient entendre mes propos car j’avais parlé à Rose à la façon vampirique. Non pas avec une rapidité hallucinante mais plutôt tellement bas que seule ma sœur pourrait me comprendre. J’observai quelques instants la pièce qu’elle avait entre les mains avant de lui sourire. Rosalie savait que j’adorais jouer à la styliste et elle me laissait toujours le loisir de m’amuser.

    « Et oui, bien entendu que je peux t’aider pour ton haut. Hum … Attend deux minutes que je le retrouve …. »

    Mes mains fouillaient le rayon dans lequel je me trouvais actuellement. J’avais vu une petite blouse qui irait parfaitement avec ce magnifique petit jeans, il fallait juste que j’arrive à remettre la main dessus. Après quelques minutes de recherche, je l’eu enfin entre les mains. C’était un joli petit haut dans les tons noirs d’encre et brodé de paillettes représentant parfaitement le motif du jeans que ma sœur tenait entre ses mains. Les couleurs étaient également exactement pareilles.

    « Regarde Rose, ce petit haut est parfaitement assortit à ton jeans, qu’en dis-tu ?! Te plait-il ou préfère-tu que je cherche autre chose ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Ven 15 Jan - 11:34

Rosalie savait pertinemment qu'elle pouvait faire confiance à sa soeur pour ce genre de missions. Elle n'avait pas besoin d'utiliser ses pouvoirs, elle avait un don inné pour tout ce qui touchait à la mode. C'était incontestable. D'ailleurs, quand elle lui montra le haut plus que parfait qui irait avec son jean Rosalie sourit à Alice avec une grande complicité.
Ce petit bout de femme pouvait vous réserver bien des surprises ça vous pouviez en être certain! Elle attrapa le haut des mains de sa soeur, et le posa sur le jean. Oui, c'était décidément l'accessoire parfait. Les gens vous dirait que n'importe quoi allait avec un jean, mais c'était complètement faux. Chaque chose avait une âme soeur dans le monde de la mode, on pouvait faire passer un jean avec ce que l'on voulait, ce ne serait pas affreux, mais il y avait un haut, un qui ferait de lui LA tenue parfaite. Et Alice avait trouvé l'âme soeur de son jean.

"Tu es vraiment un amour Alice. Oui c'est vraiment ce que j'appelle aller bien ensemble! je vais aller essayer cela tout de suite! "

Rosalie se précipita donc vers les cabines, essayant le tout, avec des petits escarpins en velours qu'elle avait vu un peu plus loin. C'était vraiment un ensemble idéal. Elle releva un peu ses cheveux, pur voir l'effet que cela pourrait donner, et elle en fut très satisfaite. Après avoir tourné un peu dans la boutique et avoir repéré encore quelques articles agréables, Rosalie décréta qu'il n'y avait plus rien d'intéressant ici, du moins pour elle.
Elle rejoignit donc sa soeur qui tourbillonnait dans les rayons. Rosalie sourit. Elle avait l'air d'une petite fée, on voyait à peine la jeune femme tendre la main et attraper un article, en revanche, Rosalie pouvait nettement voir la tenue atterrir sur le tas immense de vêtements dans les bras de la vendeuse. Elle se retint de pouffer de rire. Elle intercepta sa soeur alors qu'elle tournait dans un rayon.

"Moi j'ai terminé ici très chère! est ce que tu m'accompagnes autre part ou est ce que tu continues ici?
Elle jeta un oeil à la pile de vêtements qu'elle avait déjà choisit.
Tu pourrais en laisser pour les autres non? ou alors achète la boutique toute entière ce sera plus facile! "

Elle lui fit un petit clin d'oeil. Rosalie avait souvent songé à travailler. Aller à l'école c'était bien marrant, mais à un moment, on a envie de connaître autre chose. Redoubler indéfiniment sa terminale était parfois très lassant...
Rose n'en avait jamais parlé à Alice, mais elle pensait parfois qu'elles auraient pu ouvrir toutes les deux un magasin de vêtements. Ou encore mieux, créer leur propre ligne! Elle était certaine qu'elle ferait fureur. Mais encore fallait il qu'Alice ne soit pas sa principale cliente!
Ce qu'elle aimait par dessus tout, c'était acheter. Mais cela ne la priverait pas de la faire dans d'autres magasins...
Et puis les deux jeunes femmes n'avaient pas besoin de faire de gros profits, elles avaient de l'argent à revendre, c'était tout simplement le plaisir de travailler dans la mode, peut être même qu'elles pourraient mettre des prix un peu plus bas pour que tout le monde ai accès à leur oeuvre d'art.

Car oui, pour Rosalie, certains vêtements étaient des oeuvres d'art. Elle était déjà allé à plusieurs défilé de haute couture, et Dieu que c'était merveilleux. Toute cette grâce, toute cette beauté en un simple morceau de tissu. Les paillettes, les strass, dentelle, rubans. C'était un vrai rêve pour elle. Pour Alice c'était bien plus que cela, c'était une vrai passion dévorante. D'ailleurs, elle avait du mal à s'arrêter. Ignorant Rosalie, elle avait continué à chercher toutes sortes de petites choses qu'elle rajoutait à sa pile déjà monstrueuse. Rose leva les yeux aux ciel.
Elle attrapa sa petite soeur par le bras qui la regarda d'un oeil mauvais tout en étant très étonné que quelqu'un ose la déranger. Rose lui fit un grand sourire malicieux avant de s'adresser à la vendeuse pratiquement à bout de souffle.

"ça ira pour nous merci. veuillez encaisser s'il vous plait."

La vendeuse aquiesça et courut par derrière le comptoir ou elle scannait déjà les articles, puis un moment de doute traversa son visage, et elle demanda à Rosalie:

"Dois je tout enregistrer en même temps ou payez vous chacune vos articles?

- Nous payons tout ensemble merci."

La jeune vendeuse crut hallucinée, et elle Rose crut un moment qu'elle allait nous faire une crise cardiaque. Quand à la vendeuse qui s'était occupé de Rosalie, elle n'osait même pas les regarder se contentant de ranger les nombreux articles dans un sachet. Elles avaient pourtant toutes deux en état de choc. Elle se retint pour ne pas rire.
C'était drôle de voir la tête des gens quand vous faisiez des folies. Elle se tourna vers sa soeur avant de lui glisser très bas, si bas que seule Alice pouvait l'entendre.

"Je suis désolée de t'avoir arrêter en pleine action, mais si tu continuais comme ça, les pauvres femmes ne s'en seraient pas remis...
Et puis il faut soigner ta fièvre de l'achat chère soeur, sinon un jour on t'internera dans un hôpital avec des hommes en blanc... tu devrais faire attention"


Elle rit doucement, avant de se tourner vers la vendeuse qui les yeux rivés sur le montant final attrapa d'une main tremblante la carte gold que les deux jeunes femmes lui tendirent. Bien entendu, elle passa sans problèmes, et quelques secondes plus tard, les deux soeurs étaient dehors avec une multitude de paquet sous les bras. Elles n'allaient tout de même pas continuer leur shopping avec tout cela dans les mains non?
Rosalie en sortant avait un grand sourire. En entendant le petit "ting" de la caisse enregistreuse, elle pensa à Edward. Bientôt il n'aurait même plus de quoi amener Bella au restaurant. Ou même lui payer un coca.

"On amène tout ça à la voiture avant de continuer? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Lun 18 Jan - 23:24

    J’étais occupée à observer les deux petits hauts que j’avais trouvé pour aller avec le magnifique jeans brodés que tenait ma sœur entre ses mains délicates. Un seul allait parfaitement avec le pantalon et je le présentai à Rose en lui demandant s’il lui convenait. Je savais pertinemment bien qu’il ne servait à rien de demander ce genre de chose à ma sœur, j’avais déjà vu que mon choix lui plairait énormément mais tout de même, il était plus poli et plus amusant de prendre directement connaissance de son avis ! J’observai le visage rayonnant de ma sœur, il fallait assez peu pour la rendre un minimum heureuse en fin de compte et puis, j’étais tellement heureuse de voir un sourire sur ses lèvres tellement crispées ces derniers temps ! Je savais que Rosalie n’aimait pas particulièrement Bella et je savais également parfaitement pourquoi mais je n’arrivais pas à comprendre pleinement son acharnement contre ma meilleure amie. J’étais persuadée que la belle blonde accepterait la dulcinée d’Edward assez rapidement mais leur avenir en commun était des plus brumeux pour moi. La voix mélodieuse et envoutante de ma sœur me fit sortir de ma rêverie.

    "Tu es vraiment un amour Alice. Oui c'est vraiment ce que j'appelle aller bien ensemble! je vais aller essayer cela tout de suite! "

    Je lui adressai un large sourire. Nous n’avions pas forcément besoin de nous parler pour nous comprendre, loin de là. Ma sœur se dirigea alors directement vers les cabines d’essayage où j’étais passée peu de temps plus tôt afin d’essayer entièrement sa tenue. Bien entendu, nous n’avions pas besoin d’essayer ce que nous choisissions, sachant très bien que ça nous irait comme un gant mais tout de même, c’était assez agréable de s’admirer dans le miroir avec une nouvelle tenue qui vous allait parfaitement. Tandis que ma sœur se pavanait devant son reflet, je continuai à écumer les rayons de la boutique, trouvant à chaque recoin la perle idéale manquant à ma collection. J’étais occupée à butiner dans le tout dernier rayon lorsque Rose se retrouva derrière moi. Je pouvais sans aucun problème sentir sa présence à mes cotés en plus de son odeur tellement caractéristique.

    "Moi j'ai terminé ici très chère! est ce que tu m'accompagnes autre part ou est ce que tu continues ici?"

    Je vis distinctement ma sœur observer d’un air appréciateur la pile monstrueuse de vêtements que ma vendeuse attitrée avait sur les bras ce qui eut le don de faire naitre un petit sourire en coin sur mes lèvres. Bien que je n’eu aucunement le don de lire dans les pensées des gens comme Edward, je connaissais suffisamment bien ma sœur pour savoir lire ses pensées sur son visage. Rose était parfois tellement transparente pour moi. Je savais qu’elle était satisfaite que ma folie du shopping l’emporte sur tous mes principes, espérant ainsi que notre frère n’aurait plus rien pour faire plaisir à sa dulcinée pendant un moment. Ce que la jolie blonde ne comprenait manifestement pas, c’était que le matériel était bien loin d’être la préoccupation de ma meilleure amie, tout ce qui comptait pour l’humaine était d’être avec l’amour de sa vie.


    "Tu pourrais en laisser pour les autres non? ou alors achète la boutique toute entière ce sera plus facile! "

    Je levai les yeux au ciel avant d’acquiescer d’un signe de tête résigné et de suivre ma sœur vers la caisse et le regard halluciné des deux vendeuses qui venaient certainement de faire leur chiffre d’affaire annuel en à peine 2 heures en notre compagnie. Nous nous dirigeâmes vers la caisse enregistreuse, accompagnées de nos deux vendeuses qui croulaient sous les vêtements. L’une d’elles demanda à ma sœur si elle devait compter tous les vêtements ensemble et je laissai à Rosalie le soin de le confirmer. Les vendeuses semblaient hallucinés si bien que je cru un moment qu’elles allaient se trouver mal ce qui amusa la belle blonde qui se trouvait à mes cotés. D’ailleurs, cette dernière s’adressa à moi à voix basse si bien que les deux jeunes demoiselles qui nous faisaient face ne puissent de toute façon pas saisir le sens de nos paroles en les entendant ni en lisant sur nos lèvres.

    "Je suis désolée de t'avoir arrêter en pleine action, mais si tu continuais comme ça, les pauvres femmes ne s'en seraient pas remis...Et puis il faut soigner ta fièvre de l'achat chère soeur, sinon un jour on t'internera dans un hôpital avec des hommes en blanc... tu devrais faire attention"

    Un sourire ni figue ni raisin s’inscrivit sur mes lèvres. Je savais que la remarque de Rose ne visait aucunement à me blesser, loin de là mais le fait qu’elle évoque un hôpital psychiatrique me rappelait une période assez pénible de ma vie que je ne désirais pas revivre. J’avais été gardée dans les ténèbres durant de longues années à cause de mon don si particulier et il était clair que ce n’avait pas été une partie de plaisir même si je n’en gardais pas vraiment de souvenir. Je pouffai cependant de rire face à la remarque de ma sœur.

    « C’est clair que je ne tiens pas à revivre l’horreur des ténèbres comme dans ma jeunesse bien que ce serait pour une toute autre raison. Tu as raison, épargnions un peu ces jeunes femmes … Il nous en reste encore pas mal à traumatiser après tout. Ce n’est pas la seule boutique digne d’intérêt du coin après tout … »

    Je lui adressai un clin d’œil complice avant de reporter mon attention sur les vendeuses qui restèrent un moment bouche bée devant le montant qu’affichaient leur caisse. Rien de bien extraordinaire pour moi mais bien pour elles apparemment. Ma sœur leur tendit la carte gold d’Edward et le payement se passa sans encombre. C’est donc les mains chargées de nombreux paquets que nous nous dirigeâmes vers la rue commerçante. Rose s’arrêta alors juste après être sortie de la boutique. Je me retournai d’instinct vers elle, sachant très bien ce qu’elle pensait à cet instant même car je venais d’avoir la même pensée.

    "On amène tout ça à la voiture avant de continuer? "

    « Mais bien entendu ! Il faut que nous ayons les mains parfaitement libres pour continuer à dévaliser en bonnes et dues forme les boutiques du coin. »

    Nous nous dirigeâmes alors vers l’endroit où était stationnée ma mini champagne. Heureusement que nous n’étions que deux car les sièges arrières risquaient d’être fameusement remplis lorsque nous nous déciderions enfin à rentrer à Forks ….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Mar 2 Fév - 13:56

Les deux magnifiques créatures se rendirent donc vers la voiture de la petite brunette, y déposant tant bien que mal les multiples sacs qu'elles avaient achetés. Rosalie au fond se fichait bien que l'on s'écrase ou que l'autre se perde, elle avait déjà tant de choses... et puis s'il lui en manquait, il lui suffirait d'aller en racheter. Non si elle était ici aujourd'hui, c'était bien pour tenter de déverser sa rage sur la pauvre carte de crédit qui n'avait rien demandé. Il y avait un chose néanmoins qu'elle prit bien soin de ranger, et de ne pas abîmer, c'était les tout premiers articles qu'elle avait acheté seule, dans cette boutique de lingerie. Non celui là, elle en avait vraiment besoin, pas la peine de l'abîmer. Rosalie se retourna vers sa soeur d'un air intrigué et un peu outrée.

"Tu sais chérie.... il va falloir que l'on t'achète une voiture plus grosse tu ne penses pas? tout du moins avec un coffre plus grand... je pense qu'on devrait même aller voir cela de suite, histoire d'avoir en tête quelques modèles. Regarde moi cette catastrophe! ton coffre est déjà plein! et après un second round, je suis certaine que la banquette arrière sera elle aussi out! "

Elle lui fit un petit clin d'oeil, avant de la laisser fermer la voiture et de la prendre ensuite par le bras et l'amener dans d'autres boutiques tout aussi intéressantes. Mais l'idée de s'acheter une voiture avec un coffre énorme n'était pas du tout pour lui déplaire. Elles avaient toutes les deux des voitures de sport, et finalement, pour deux fan de shopping, ce n'était pas suffisant ou alors il aurait fallut deux voitures. Et puis une voiture, cela coûtait très cher non?
Quoi qu'il en soit, elle ne revint pas sur le sujet. Si Alice appréciait son idée, elles iraient faire un tour chez un concessionnaire plus tard, quand elles auraient dévalisée la ville entière. Elles firent quelques boutiques, avant que Rosalie, l'oeil malicieux les entraîna dans une boutique de plage. Il y avait des maillots de bains en tout genres, des petits paréos à croquer et des tongs tout ce qui avait de plus glamour. Ce magasin respirait tout entier l'été et la plage...
Oui, c'était un peu bête elle en convenait, et ses achats dans ce magasins ne serait que pure folie et envie dépensière, car les Cullen n'allaient jamais à la plage. Ou alors, il aurait fallut qu'ils y aillent quand il pleuvait ou que le ciel n'était pas au beau temps. Et les gens trouverait cela étrange... Mais Rosalie après avoir abandonnée Alice au milieux de la boutique se mit à flâner devant les maillots de bains. Elle cherchait les plus belles pièces, et quand elle en trouva quelques unes, elle les prit pour les essayer. Mais avant, elle retourna auprès de sa soeur.

"Tu sais, je me dis que l'on devrait faire plus de bain de minuit tu sais? ces petites tenues ne sont elles pas affriolantes? Une immense piscine! voilà ce qui nous faudrait! mais une qui sera à l'intérieur de la maison tu sais? Il faudrait en parler à Carlisle! "

Rosalie ne savait pas pourquoi, mais elle était excité comme une enfant. Elle attira Alice par la main et lui choisit quelques jolies maillots qu'elle lui mit dans les bras. Elles prirent des paréos pour faire l'ensemble, puis elle lança un regard malicieux à Alice avant de lâcher.

"Un petit défilé ça te dit? "

Et sans attendre de réponse, elle entra dans une des cabines. Après tout, même si elle était venu ici pour liquider le compte d'Edward, mais elle pouvait s'amuser aussi un peu non? elle essaya un ensemble, enfila le maillot, le paréo, et une fois prête, son corps de déesse faisant ressortir le tout d'une merveilleuse façon, à en faire baver plus d'un, elle sortit de la cabine afin de mieux se contempler dans le miroir qui se trouver à l'extérieur. Même s'il y en avait un à l'intérieur. Elle tourna un peu dans l'ensemble, avant de décréter que c'était magnifique.
Elle ne savait pas ce que sa soeur faisait, mais elle n'avait toujours pas reparut. Peut être que le fait de se donner en spectacle de la sorte ne lui plaisait pas?
Quoi qu'il en soit, Rose décida tout de même de l'attendre, et en attendant, elle fouilla sur les rayons. Elle tomba alors sur quelque chose d'affreux pour elle, mais qui la fit extrêmement rire. Il s'agissait d'un petit bikini, dont le haut était imprimé avec des moutons, et le bas avait été imprimé avec un énorme lion. La belle blonde ne put qu'éclater de rire. C'est fou ce que ce maillot lui faisais rappeler une certaine situation.
Quand enfin Alice sortit de la cabine, Rosalie lui fourra le maillot de bain sous le nez.

"Tiens! regarde moi ce chef d'oeuvre!
A la grimace de sa soeur elle comprit qu'elle le trouvait affreux.
Oui je sais il est horrible, mais regarde mieux! les moutons! le lion... ça ne te fais pas penser à un couple en particulier? bien placé le lion en plus!
Rosalie ne put s'empêcher d'éclater de rire de nouveau. Si elle avait pu, elle en aurait pleuré. Entre deux fous rires, elle lui dit.
On devrait l'acheter pour Bella! la tête de Edward si elle mettait ça! "

Tentant de calmer son rire, et regardant l'expression de sa soeur, elle comprit ce qu'elle venait de dire. Elle avait proposé d'acheter quelque chose à Bella! certes, c'était pour tourner son couple en dérision, mais tout de même... A bien y réfléchir, elle commençait à se demander si à force de la fréquenter... Non! non! et non! elle ne pouvait pas penser à cela.
Elle n'accepterait jamais ses choix. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle devait toujours la détester si? Elle ne savait pas mais quoi qu'il en soit, elle sourit presque timidement à sa petite lutine de soeur. Bon, il fallait dire qu'offrir quelque chose d'affreux à une personne n'était pas des plus attentionnés, mais ne disait on pas que c'était le geste qui comptait? Et en l'occurrence, en ce moment, elle pensait que cet article irait carrément à l'intéressé.

"Ben quoi? je suis certaine que ça lui ferait plaisir. Je pourrais lui offrir si tu veux. Et on l'inviterai à se baigner dans notre future nouvelle piscine en allant la chercher avec notre future nouvelle voiture? t'en penses quoi? tu penses que je suis tombée sur la tête c'est ça? "

Détournant les yeux, la jeune femme soupira. Alice la regardait comme si elle venait de dire qu'elle voulait mourir... Elle était si peste que ça alors?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Dim 7 Fév - 21:32

    Rosalie et moi nous dirigèrent alors de converse vers ma superbe mini champagne. Nous avions toutes les deux généralement des voitures de sport assez voyantes dirons nous ce qui ne nous permettait pas toujours de nous balader avec aux alentours de Forks. Bien entendu, personne n’aurait été choqué de voir de tels véhicules si nous avions vécu à New-York ou encore à Los Angeles mais à Forks, un tel luxe était extrêmement rare si bien que nous étions souvent obligés de partir dans les grandes villes pour y trouver notre bonheur en conséquence. Nous arrivâmes alors à ma voiture après quelques longues minutes de marche à vitesse humaine ? Je pris les clés qui étaient dans mon sac à main griffé avant d’ouvrir le coffre de ma mini. Rosalie commença alors à y déposer ses paquets sans vraiment de soin et je suivis juste derrière elle. Mon coffre était à présent rempli et nos prochains achats devraient se contenter de ma banquette arrière. Il était vrai que nos voitures étaient toutes un peu trop sportive pour survivre vaillamment à une virée shopping en mode Rose et Alice en folie. Bien entendu, nous aurions pu prendre le 4X4 d’Emmett mais il faisait tout de suite moins classe vous ne trouvez pas ?! Soit, je refermai mon coffre avant de me retourner vers ma sœur qui me lança un coup d’œil intrigué. Elle s’adressa alors à moi d’une voix qu’elle voulait outrée mais où une note de plaisir pointait tout de même. Je plaçai mes mains sur mes hanches en attendant qu’elle finisse sa tirade, un léger sourire amusé planté sur mes lèvres.

    "Tu sais chérie.... il va falloir que l'on t'achète une voiture plus grosse tu ne penses pas? Tout du moins avec un coffre plus grand... je pense qu'on devrait même aller voir cela de suite, histoire d'avoir en tête quelques modèles. Regarde moi cette catastrophe! Ton coffre est déjà plein! Et après un second round, je suis certaine que la banquette arrière sera elle aussi out! "

    Je pris un air de réflexion intense bien que l’idée d’avoir une nouvelle voiture à ma collection personnelle me plaisait grandement. C’était vrai que mon coffre était un peu petit en fin de compte et puis, une nouvelle voiture pouvait facilement se révéler être un bon investissement tout compte fait, elle pourrait toujours servir pour de nombreuses choses comme aller au lycée ou toutes autres choses tout aussi intéressantes ….

    « Je suis totalement d’accord avec toi. Une nouvelle voiture serait certainement un très bon investissement en fin de compte. Et puis, elle rejoindrait ma petite collection personnelle …. Aurais-tu une idée de modèle à me proposer ?! »

    Je lui adressai un clin d’œil et un large sourire. Je fermai la voiture et ma sœur adorée m’attrapa par le bras pour m’emmener faire le tour des boutiques de la ville ce qui était bien loin de me déplaire. Nous fîmes quelques emplettes ça et là avant que Rose m’entraine dans une boutique spéciale maillots de bain et autres accessoires de plage. Il était certain que nous n’avions pas souvent l’occasion de nous rendre à la plage vu la brillance particulière de notre peau mais en même temps, j’avais prévu un petite voyage avec Jasper sur l’île d’Esmée où le maillot était de rigueur. Rose m’abandonna quelques instants à l’entrée de la boutique tandis que la belle blonde flânait entre les premiers rayons avant de revenir vers moi.

    "Tu sais, je me dis que l'on devrait faire plus de bain de minuit tu sais? ces petites tenues ne sont elles pas affriolantes? Une immense piscine! voilà ce qui nous faudrait! mais une qui sera à l'intérieur de la maison tu sais? Il faudrait en parler à Carlisle! "

    « Oui, tu as raison. Je suis certaine que ce genre d’idée plairait particulièrement à Jasper et surtout à Emmett. C’est vrai que certaines de ces pièces sont vraiment magnifiques et nous irait parfaitement. Je suis également certaine que Carlisle adorerait notre idée tiens … Au pire, nous pouvons toujours lui en faire la surprise ! Nous avons la carte Gold d’Edward entre les mains après tout … »

    Rho, voilà que je commençais à devenir aussi garce que ma sœur … Elle déteignait vraiment sur moi en fin de compte. Cette simple pensée me fit sourire. En même temps, Edward me devais bien tout ce que j’avais décidé de dépenser vu les heures que je passais à surveiller ma meilleure amie pour son compte. Ma belle blonde de sœur m’attrapa alors par la main pour m’attirer dans les différents rayons et me choisir quelques uns de ces magnifiques bikinis et autres petites choses assorties qu’elle me mit entre les mains. Je devais vraiment avouer que Rosalie avait de bons gouts, pas aussi bon que les miens mais on voyait bien qu’elle avait été à bonne école. Elle m’adressa alors un sourire malicieux, une brillante idée dans la tête certainement.

    "Un petit défilé ça te dit? "

    « Voyons ma belle, tu me trouves pas qu’un petit défilé serai indécent ?! As-tu vraiment envie de voir ces regards féminins emplis de haine se poser sur ton magnifique corps sculptural ?! »

    Bien entendu, j’en riais mais uniquement à moitié. J’avais déjà plusieurs fois eu le crédit d’observer les humaines qui posaient leur regard outré sur nous, notre beauté nous était sans conteste enviée. Ma sœur s’éloigna telle une nymphe vers les cabines d’essayage et je l’y suivis tout en décidant de ne pas me donner en spectacle contrairement à Rosalie. Je sélectionnai deux modèles qui me plaisait particulièrement dont un maillot une pièce, échancré sur le devant dans les ton prune et un bikini incrusté de petites perles nacrées dans les ton fraise. J’étais certaine que ces modèles plairaient particulièrement à mon amoureux. C’est donc avec un petit sourire en coin que je sortis de la cabine que j’occupais pour me retrouver nez à nez avec ma sœur qui me tendait une horrible chose devant le visage. Je reculai un peu pour mieux observer l’horreur qui se trouvait devant mes yeux alors que j’observai le grand sourire de ma sœur qui s’adressa immédiatement à moi, excitée comme une puce.

    "Tiens! regarde moi ce chef d'oeuvre! Oui je sais il est horrible, mais regarde mieux! les moutons! le lion... ça ne te fais pas penser à un couple en particulier? bien placé le lion en plus! On devrait l'acheter pour Bella! la tête de Edward si elle mettait ça! "

    Ma sœur ne pu s’empêcher d’étouffer un rire tandis que je l’observais. En fin de compte, elle ne détestait pas autant Bella qu’elle aimait à le faire croire à tout le monde. Certes, ce bikini était hideux mais elle avait proposé de l’acheter et ne dit-on pas que c’est le geste qui compte ?! Je ne dis cependant rien, me rendant compte que ma sœur se rendait petit à petit compte que bien qu’elle n’accepte aucunement les choix de ma meilleure amie, j’avais l’impression qu’elle commençait petit à petit à ne plus la détester pour autant. Elle reprit rapidement contenance avant de s’adresser de nouveau à moi.

    "Ben quoi? je suis certaine que ça lui ferait plaisir. Je pourrais lui offrir si tu veux. Et on l'inviterai à se baigner dans notre future nouvelle piscine en allant la chercher avec notre future nouvelle voiture? t'en penses quoi? tu penses que je suis tombée sur la tête c'est ça? "

    Ma sœur baissa alors les yeux ce qui ne lui arrivait jamais disons le. Un doux sourire marqua alors mes lèvres et je la pris dans mes bras avant de lui déposer un gros baiser sur sa joue et d’éclater de rire.

    « Non, je ne pense pas que tu sois tombée sur la tête et je trouve que tu as une merveilleuse idée concernant Bella. Je suis certaine que ton présent lui fera plaisir même s’il est particulièrement affreux. Mais en fin de compte, la mode et Bella ne sont pas spécialement copain. Tu vas finir par t’en faire une amie si tu continues ainsi tu sais … Ce serait vraiment super tu sais ! J’ai vraiment hâte de me retrouver avec toi et Bella dans notre nouvelle future voiture et dans notre future superbe piscine intérieure ! »

    Je souris à ma sœur. Cette belle blondinette était vraiment une femme exceptionnelle …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Mar 9 Fév - 16:57

Rosalie regardait sa soeur avec insistance. Elle ne savait pas ce qu'elle attendait d'Alice, qu'elle lui dise qu'elle était complètement folle ou qu'elle était pardonné d'avoir faiblit un moment, mais elle fut sidéré en voyant que sa soeur était heureuse. Rose fit la grimace. *Oh non* pensa t-elle *je suis certaine qu'elle est en train de penser qu'au fond j'aime bien Bella... han pitié...* Et ce qui se passa par la suite ne fit que lui donner raison. Sa soeur heureuse l'embrassa sur les deux joues. Elle devait être d'accord pour que rose lui offre un cadeau, même si elles n'en avait pas la même vision.
Apportant l'affreux maillot avec elle, elle entra dans la cabine pour finir d'essayer ce qu'elle avait choisit, sans tenter de se justifier auprès de sa soeur auparavant.

"C'est pas ce que tu crois! "

Elle renonça par le même moment à faire un défilé, Alice avait raison, Rosalie n'était pas ce que l'on pouvait dire une fille qui passait inaperçu, sa beauté valait autant ses ressentiments, elle était incroyable. Elle même n'y faisait pas attention, elle en avait l'habitude, et ne se préoccupait pas de cela. Mais les autres femmes surtout elles le remarquaient. Une femme avec des formes si parfaites, avec un visage si merveilleux et une chevelure d'or pareille, elles n'appréciaient pas vraiment. Surtout quand leur homme se retournait sur le passage de la déesse qu'elle était. Ou du moins à laquelle elle ressemblait.
Elle tenta plusieurs pièce avant d'en avoir un peu marre (sa bonne humeur venait de retomber en flèche après avoir réalisé ce qu'elle venait de faire croire sa soeur). Elle décida donc de tout acheter! ils étaient tous beaux après tout, et ce n'était pas leur budget qui était serré. Elle jeta le tout sur le comptoir, maillot de bain, paréo et tout les accessoires qui allaient avec, mais elle y déposa également le maillot mouton vs lion.
Peut importe ce que pensait Alice, elle allait lui donner et puis c'est tout. Enfin, elle s'arrangerait plutôt pour que ce soit Alice! qui lui donne...
Une fois avoir payée, elle tenta de chasser sa mauvaise humeur, et se retourna vivement vers sa soeur le sourire aux lèvres.

"Maintenant je crois qu'on peut aller acheter la piscine! tu as raison, on va faire la surprise à toute la famille! "

Oui, il fallait qu'elle tente de garder sa bonne humeur qu'elle avait tenté d'avoir, elle qu'elle devait avoir! puisque qu'elle était arrivée à ses fins, elle était en train de plumer son frère! et si sa carte ne virait pas encore au rouge avec l'achat d'une piscine haute gamme (ce serait bien qu'elle fasse spa aussi) et bien elle le serait quand elles iraient se choisir une magnifique voiture avec un coffre immense! Elles étaient sorties dans la rue, et rejoignaient tranquillement la mini d'Alice. Rosalie ne lui adressa pas la parole de tout le trajet, elle était pensive, elle repensait à beaucoup de choses, à ce petit incident, ou plutôt cette anecdote avec le maillot de bain, elle pensa à Bella, puis à Edward qui devait bien se ficher qu'on lui pique tout son argent. Ce serait Esmée qui allait devenir folle quand elle allait apprendre tous ça. Oui, finalement tout cela n'était qu'un jeu, rien n'était vraiment important. Elle repensa ensuite à sa décision, celle la même qu'elle n'avait pas encore fait part à qui que ce soit. Elle vira ses beaux yeux or sur sa petite soeur en taille, puis se dit que c'était une décision bien triste, mais que peut être était elle vraiment indispensable. Mais ce n'était pas le moment de penser à tout cela. Non, elle s'était dit qu'elle allait oublier cela, au moins le temps d'une journée. Arrivées près de la voiture, Rosalie s'arrêta un moment avant d'y entrer, elles n'allaient pas y aller à pied, le magasin aquatique était à l'autre bout de la ville tout comme le concessionnaire de voiture. Elle sourit à Alice.

"Tu sais, je pensais à quelque chose... "

Lui lança t'elle avant d'entrer dans la voiture. Il fallait qu'elle change de sujet de conversation, qu'elle cesse de remuer ses idées noires terribles. Alors, elle allait parler de projet avec Alice, elle et son engouement naturel ne pouvait que lui faire du bien. Elle s'installa dans la voiture, mit sa ceinture, et attendit que sa soeur face de même avant de reprendre la parole.

"En fait, tu sais, je me disais qui en avait marre d'aller au lycée depuis plusieurs années! et je pensais qu'on aurait pu travailler un peu. Par exemple ouvrir une boutique de vêtements... Toutes les deux. Tu en penses quoi? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Lun 15 Fév - 17:53

    J’étais heureuse que ma sœur intègre petit à petit que Bella ne fût pas notre ennemie et qu’elle renonçait à son existence de simple humaine de son plein gré pour rejoindre notre famille. Franchement, j’avais énormément de mal à vivre cette situation de conflit perpétuel entre ma sœur et ma meilleure amie. Je les aimais toutes les deux et je ne pouvais me résoudre à en aimer plus l’une que l’autre. Je savais que Rose aurait désiré que je lui dise qu’elle était folle à lier mais ça m’était tout simplement impossible, j’étais trop heureuse en ce moment même. Je l’embrassai alors sur les deux joues tout en remarquant sa mine sidérée. Je savais pertinemment bien que Rosalie ne s’attendait pas à une telle réaction de ma part mais tout de même, la belle blonde me connaissait assez bien pour savoir que je serais particulièrement heureuse de cette situation. J’étais tout simplement radieuse et ma sœur tenta tout de même de protester mais ce n’était pas avec son aplomb et sa haine habituelle, Rosalie s’était passablement adoucie. Je ne lui répondis pas directement lorsqu’elle me dit que ce n’était pas ce que je croyais, me contentant de lui adresser un large sourire. Nous nous dirigeâmes ensuite vers les cabines de converse et Rose renonça à son défilé, écoutant une fois de plus mes judicieux conseils. Il était clair que nous ne nous cachions aucunement des humains mais la simple vision de nos corps habillés faisait déjà pâlir de jalousie les femmes qui nous entouraient alors imaginez-vous si elles nous voyaient en bikini ! Rosalie eut rapidement essayé ses maillots tout comme moi et nous nous dirigeâmes alors vers la caisse pour payer nos achats. Rose tenait toujours l’ensemble destiné à Bella entre ses mains. Une fois tout payé, nous sortîmes du magasin et Rose se planta devant moi, un sourire espiègle se dessinant rapidement sur ses magnifiques lèvres. Son regard était brillant d’impatience et je su ce qu’elle avait derrière la tête sans avoir besoin de recourir à mes visions. Je l’observai quelques instants et n’y tenant plus, elle prit la parole.

    "Maintenant je crois qu'on peut aller acheter la piscine! tu as raison, on va faire la surprise à toute la famille! "

    « Je suis certaine qu’ils apprécieront grandement. Notamment Edward quand il verra qu’il est le mécène ayant financé notre magnifique piscine intérieure avec jacuzzi, zone de balnéothérapie et tout le reste. »

    J’éclatai de rire avant de suivre ma sœur vers ma voiture, j’étais excitée comme une puce à la seule idée d’avoir enfin une piscine à la maison. En effet, nous nous rendions à la mini afin d’y déposer nos nombreux achats et surtout pour nous rendre de l’autre coté de la ville chez le fabricant de piscine et chez notre concessionnaire. Bien entendu, nous aurions facilement pu nous y rendre en courant mais ça aurait été légèrement trop voyant aux yeux des humains si bien que nous arrivâmes à la mini. Ma sœur n’avait pas prononcé un seul mot durant tout le trajet. Je savais qu’elle n’était pas fâchée, elle était plutôt pensive. Nous n’avions pas toujours besoin de parler pour nous comprendre et surtout, nous nous respections trop pour interrompre l’autre lorsqu’elle se perdait dans ses pensées. Nous arrivâmes à la voiture après quelques minutes de marche à vitesse humaine. J’ouvris la voiture et je déposai mes paquets sur la banquette arrière imitée par ma sœur qui sortit alors de sa réserve.

    "Tu sais, je pensais à quelque chose... "

    « Ah bon, explique »

    Nous montâmes à bord de la voiture, nous installâmes, nous mirent notre ceinture et je démarrai rapidement, m’insérant parfaitement dans la circulation locale comme à mon habitude. J’attendais que Rosalie reprenne la parole, mon impatience devait être palpable. J’étais certaine que ce a quoi elle pensait serrait certainement une super idée vu son visage serein et à présent enjoué. J’allais reprendre la parole et lui tirer les vers du nez mais elle fut plus leste que moi.

    "En fait, tu sais, je me disais qui en avait marre d'aller au lycée depuis plusieurs années! et je pensais qu'on aurait pu travailler un peu. Par exemple ouvrir une boutique de vêtements... Toutes les deux. Tu en penses quoi? "

    Je l’observai quelques secondes, interdite. Rose venait de me proposer de réaliser l’un de mes rêves les plus fous et en sa compagnie ! Que pouvais-je espérer de plus ?! Une fois la surprise du moment passée, j’adressai un large sourire à ma sœur. Je lui aurais sauté au cou si je n’avais pas été occupée à conduire.

    « Mais Rose, ce serait vraiment trop trop bien. Depuis le temps que je rêve de créer ma propre ligne de vêtements et de les vendre ! Et avec toi comme partenaire en plus, ce serait le rêve absolu ! Tu penses à quel endroit pour notre toute première boutique ?! »

    J’étais tellement heureuse de la proposition de ma sœur ! J’étais certaine que nous ferions des merveilles toutes les deux. Nous arrivâmes en quelques minutes à l’autre bout de la ville et je me garai facilement. Je me retournai alors vers ma sœur et lui sautai au cou.

    « Si tu savais comme je suis heureuse de t’avoir comme sœur. Personne n’est aussi parfait que toi dans ce rôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Mer 24 Fév - 15:37

Rosalie était tout excité de savoir que sa soeur la soutenait dans ses projets. Certes, elles ne devaient pas avoir la même finalité en tête, mais au final, tous seraient bien heureux. Enfin... peut être pas tous... Mais quoi qu'il en soit, cela lui faisait plaisir que de pouvoir utiliser l'argent d'autrui ainsi, et l'idée d'une piscine et d'une nouvelle voiture la faisait frémir. D'ailleurs, elle était en train de penser à ou et dans quelle angle tourner la piscine. Ou elle serait le mieux, et si il était possible d'avoir au dessus un toit ouvrant. Un toit, afin que la piscine soit à l'intérieur, mais ouvrant histoire de pouvoir profiter des étoiles la nuit et du soleil le jour sans que personne ne puisse les voir brillants de milles feux. La jeune femme était plongée dans ses réflexions, et oubliait même que au début, tout cela n'était que dans le but d'embêter son frère. Cette idée était presque passée à présent, et elle en était arrivé à se persuader elle même que c'était une excellente idée. Quand au fait de persuader Alice, quand il s'agissait de shopping, ce n'était pas vraiment un exploit.

Mais ce qui fit réagir Rosalie, ce qui lui fit encore plus plaisir, ce fut quand sa soeur trouva son idée parfaite d'ouvrir un magasin de vêtements pour toutes les deux. Enfin pas que pour elle, mais ce seraient elles qui le dirigeraient. Mais elle ne doutait pas qu'Alice piocherait dans son propre magasin à peu près autant de fois que le soleil se levait et se couchait. D'ailleurs rien qu'à l'idée de devoir déposer une plainte pour vol contre sa soeur la fit pouffer de rire.
Oui c'était une bonne idée, elle s'amuserait vraiment comme des petites folles. Il fallait dessiner les vêtements, les confectionner, puis les vendre.
Ce serait une aventure assez bouleversante, pour elles qui n'avaient jamais vraiment travaillé de leur vie. Mais elle savait que cela ferait fureur. Sauf si les jeunes femmes ne voulaient pas avoir affaire aux vendeuses, en l'occurence, les deux soeurs elles mêmes, mais avec l'entrain naturel de Alice, elle était certain que l'enseigne aurait un succès fou. Rosalie rit des paroles d'Alice.

"Moi aussi je suis heureuse d'avoir une soeur partante pour toutes les aventures les plus farfelues les unes que les autres! c'est vraiment agréable! "
Elle éclata de rire avant de reprendre sérieusement.
"Eh bien, pour l'endroit, c'est au choix, mais pas trop loin de la maison, histoire qu'on ai pas à déménager au risque de tuer Esmée. Alors pourquoi pas Seattle, ou Port Angeles?... et peut être même... Forks? c'est vrai qu'il n'y a aucune boutique digne de ce nom à Forks, on aurait le monopole!
Qu'est ce que tu penses de Roselice pour la marque et le nom? "


En prononçant le nom, elle fit un grand geste théâtrale avec ses mains. C'était une idée qui lui trottait dans la tête depuis un petit moment, et elle aurait bien aimé le mettre à exécution puisque Alice maintenant au courant était partante. Elle y avait souvent pensé, et c'est pourquoi, les questions de sa soeur ne lui posaient aucun problèmes, elle avait certainement la réponse à toutes. Regardant le paysage défilé à grande vitesse, elle ne put s'empêcher de sourire.
Si elles en venait à vraiment le faire, ce serait un rêve devenu réalité. D'ailleurs, puisqu'elles en étaient au projet, elle rajouta:

"Eh puis si ça marche, on pourrait par la suite penser à faire un salon de beauté, avec possibilité de relooking! je suis certaine que cela te ferai plus que plaisir ma belle. Rendre toutes les femmes de cette ville tel des divas! à commencer par Bella évidemment! c'est la plus horrible de toute! "

En disant cela, elle garda un petit sourire en coin, tout en lançant un petit regard malicieux à sa soeur. C'était très drôle de la voir ne pas résister et hurler un grand oui d'approbation. Elle adorait tellement la mode. C'était complètement dingue! d'ailleurs, Rose elle aussi adorait cela, mais comme sa soeur, cela relevait de la maladie...
Alice roulait à vive allure, et très vite, elles arrivèrent à la zone commerciale qu'elles visaient, elles devaient allé voir la piscine en premier. Mais pour y aller, il fallait passer devant le concessionnaire automobile qui était...fermé! Rosalie ouvrit grand la bouche et laissa échapper un:

"Ooooooooooooooooooh"
Sonore de déception.
"Ce sera pour la prochaine fois je suppose pour la voiture"
soupira t'elle.


Mais il ne fallait pas oublier qu'il restait encore la piscine. Et elle pria pour que le magasin soit ouvert, elle avait absolument envie de faire virer la petite carte de crédit dans le rouge cramoisi. Et comble de bonheur, quand Alice se gara devant le magasin bleu ciel, ou peut être bleu eau de piscine, Rosalie ne put s'empêcher d'applaudir tellement elle était excitée. Il était ouvert!
elles allaient pouvoir faire encore des folies. Fermant la voiture, les jeunes femmes se dirigèrent vers l'entrée, personne n'aurait pu dire qui des deux étaient la plus heureuse.
Rose attrapa Alice par le bras, avant de lui glisser quelques mots à l'oreille.

"Esmée va nous tuer... "

Puis elle éclata d'un grand rire cristallin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   Lun 8 Mar - 21:37

    Rose et moi étions maintenant dans la voiture, discutant de choses et d’autres. Je venais de tourner à l’angle qui nous mènerait vers le vendeur de piscines et le concessionnaire de voiture. Il était tellement bon de pouvoir faire des folies de ce genre avec une carte de crédit aussi fournie que celle de mon frère. Et puis, je l’avais bel et bien méritée en fin de compte, je surveillais sa chère et tendre plus que de raison et je savais que mon époux en souffrait terriblement. Il fallait d’ailleurs que je songe à une petite surprise, un petit voyage rien que nous deux pour rattraper ce que j’avais perdu avec lui ces derniers temps. Rosalie et moi étions souvent sur la même longueur d’onde. Bien entendu, nous avions de nombreux points de discorde mais nous finissions toujours par oublier nos différents pour que notre relation si particulière de sororité n’en ressorte que plus forte. Rosalie réussit cependant à capter totalement et irrémédiablement mon attention lorsqu’elle évoqua la possibilité d’ouvrir une boutique de vêtements et pas avec n’importe qui, avec moi ! Si je n’avais pas été occupée à conduire, je lui aurais immédiatement sauté au cou ! Il fallait bien avouer que j’avais plusieurs fois songé à créer des vêtements, pas pour la vente certes mais à la création tout de même. J’étais heureuse que ma sœur ait eu cette idée de génie et encore plus étonnée que je n’eux rien deviné et qu’aucune vision ne m’ait prévenue de cette merveilleuse proposition. Une flopée de questions me brûlait les lèvres si bien que mon flot de parole jusque là plus ou moins contenu m’échappa. Je parlais à vitesse vampirique tout en sachant que ma sœur comprendrait chacune de mes questions sans aucun souci. Nous n’avions jamais vraiment travaillé ni l’une ni l’autre mais il était vrai que les études commençaient quelque peu à m’ennuyer. Bien entendu, plus nous arrivions jeune dans une ville, plus nous pouvions y séjourner longtemps mais tout de même. Nous serions diplômées cette année alors pourquoi pas en profiter pour ouvrir notre petite boutique plutôt que de prétendre partir faire des études dans une quelconque université ?! C’était une merveilleuse idée après tout. Mettre notre talent et notre savoir faire au service des autres ne pouvaient nous être que bénéfique ! Ma sœur ne put se retenir de pouffer de rire face à mes multiples questions. Je savais également que cette idée devait germer dans sa tête depuis un bon moment si elle me la soumettait. Rosalie ne décidait et ne proposait jamais rien à la légère ! Je me doutais donc qu’elle aurait réfléchit à la plupart des questions que je lui avais posées.

    "Moi aussi je suis heureuse d'avoir une sœur partante pour toutes les aventures les plus farfelues les unes que les autres! C’est vraiment agréable! "

    Elle éclata de rire avant de reprendre sérieusement.

    "Eh bien, pour l'endroit, c'est au choix, mais pas trop loin de la maison, histoire qu'on ait pas à déménager au risque de tuer Esmée. Alors pourquoi pas Seattle, ou Port Angeles?... et peut être même... Forks? C’est vrai qu'il n'y a aucune boutique digne de ce nom à Forks, on aurait le monopole! Qu'est ce que tu penses de Roselice pour la marque et le nom? "

    J’observai quelques infimes secondes le visage rayonnant de ma sœur. Comment pouvait-on lui refuser quoi que ce soit ?! De plus, je n’avais aucune raison de refuser le projet qu’elle avait en tête tellement il me plaisait. Un sourire satisfait s’installa sur mes lèvres.

    « Je trouve tes idées fabuleuses ! Et tu as raison, Esmée nous tuerait si nous décidions de l’abandonner pour ouvrir une boutique trop loin de la maison. Elle est vraiment très maternelle, je l’adore. Je crois que Forks aurait bel et bien besoin d’une enseigne digne de ce nom … Je suis certaine que nous ferions très rapidement de nombreuses adeptes à moins que ces dames aient trop honte de se présenter devant nous ! Et Roselice me plait absolument, raffiné et élégant, tout comme nous. »

    L’excitation que j’éprouvais était à son comble. Maintenant que Rose avait planté cette idée dans mon esprit, je n’avais qu’une seule envie, que l’année scolaire se termine et que nous puissions mettre notre projet à bien. Ma sœur souriait, heureuse que je sois partante pour son rêve, qui était également le mien accessoirement. J’y avais songé plusieurs années auparavant avant de décider qu’il était plus simple pour moi d’aller à l’école comme tous mes frères et sœurs. Si je n’avais pas suivit ces projets là, j’aurais du passer pour l’ainée de la fratrie ce qui était loin d’être le cas et mon physique le prouvait parfaitement. Ma sœur observa quelques instants le paysage défiler par la fenêtre avant de me faire part d’un autre de ses projets qui me toucha tout autant que le premier.

    "Eh puis si ça marche, on pourrait par la suite penser à faire un salon de beauté, avec possibilité de relooking! Je suis certaine que cela te ferai plus que plaisir ma belle. Rendre toutes les femmes de cette ville telle des divas! À commencer par Bella évidemment! C’est la plus horrible de toute! "

    J’adressai un large sourire à ma sœur. J’étais au comble du bonheur … C’était une excellente journée en fin de compte.

    « Oh oui !!! Quelle merveilleuse idée. Mais c’est que tu es pleine de ressource ma chère. Je suis tellement heureuse de t’avoir pour sœur. Et tu me connais tellement bien que tu sais ce qui me fera craquer. Et ne soit pas aussi médisante sur Bella ! D’accord, elle n’aime pas la mode et n’a pas beaucoup de gout en matière de mode mais elle a d’autres qualités en fin de compte et Edward l’aime pour ce qu’elle est et non pour son apparence. »

    Nous arrivâmes alors devant le concessionnaire qui était fermé pour les vacances. Ma sœur poussa un soupir déchirant et me dit que la voiture serait pour une prochaine fois. Je lui adressai un large sourire en me contentant de hocher la tête de manière affirmative. Je dirigeai alors ma mini vers le vendeur de piscine et je me garai dans une place qui aurait parue trop petite pour ma voiture à la vision humaine. Ma sœur ne pu s’empêcher d’applaudir comme une gamine avant de descendre de la voiture. Nous descendîmes de la voiture et ma sœur m’attrapa le bras avant de prononcer quelques mots à mon oreille.
    "Esmée va nous tuer... "

    « Mais non voyons ! Elle sera enchantée que nous ayons fait un tel achat pour le bien être de notre famille chérie »

    Nous éclatâmes toutes les deux de rire. Je la suivis à l’intérieur du magasin et notre choix ne fut pas difficile. Nous avions déjà une idée assez claire et précise de la piscine et des accessoires que nous désirions si bien que notre achat se passa en un temps record. Le délai de livraison de la piscine serait de quelques jours. Nous sortîmes alors du magasin, nous dirigeant vers la voiture qui était remplie de paquets. Nous nous installâmes à l’intérieur avant de reprendre notre chemin vers notre maison tout en discutant toujours de notre futur projet de boutique et de salon de beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Virée Shopping entre soeurs (Rose)[Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kristin, Hannah] Entre soeurs
» [Marsh, Willa] Meurtres entre soeurs
» MEURTRES ENTRE SOEURS de Willa Marsh
» Les fratries dans la littérature
» Petite virée parisienne...entre deux rendez vous - Superbe Lot de Boutons (XIXème)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire's Dawn, Twilight RPG :: O° Seattle :: - La ville :: - Le Centre Commercial-
Sauter vers: